9 décembre 2016

9 décembre 2016

Rencontre inattendue avec un paon au Parc Floral [Paris]


Parc récent mais non dépourvu  de charme, le parc Floral de Paris est un jardin botanique situé en bordure du bois de Vincennes à l'Est de Paris.


Créé en 1969, ce site de 30 hectares est surtout connu pour ses expositions temporaires mais aussi ses importantes collections botaniques et horticoles, notamment une collection unique de plusieurs variétés d'Iris visibles au printemps.


A l'instar des orchidées -en exposition ce jour-là-, le paon est un oiseau toujours fascinant, déjà par ses couleurs "arc-en-ciel" lorsqu'il déploie ses ailes... Cette couleur bleue brillante, -le Bleu Paon- qu'il arbore est assez spectaculaire et égalise avec ceux des animaux les plus exotiques.


Ce n'est pas étonnant que cet animal soit l'animal favori de la déesse Héra qui aime la flamboyance. Cette dernière est aussi associée à la fleur des fleurs : le Lys.


La jalousie légendaire de la déesse Héra envers son époux infidèle -Zeus- fut souvent relatée dans la mythologie grecque. Elle fut à l'origine de bien des malheurs pour ses rivales. Le paon est ainsi l'animal qui la représente le mieux, avec son plumage parsemé des yeux, toujours aux aguets, pour guetter la moindre infidélité [de son époux].


Le roi des dieux s'amouracha de Io, la fille du dieu-fleuve Inachos. Pour ne pas éveiller le soupçon de son épouse, il la transforma en vache d'une blancheur immaculée... Héra ne fut pas dupe et demanda à son époux que cet animal lui fût consacré. Elle la mit sous la garde d'Argos, un être doté de cent yeux. Zeus envoya Hermès délivrer Io et lors de la bataille, Argos fut tué. Et selon la légende, la déesse Héra en souvenir d'Argos son fidèle serviteur, plaça les yeux de ce dernier sur les plumes de son animal favori.


Le paon est présent dans beaucoup de mythes de diverses civilisations, notamment en Chine et au Vietnam, où il est le symbole de la paix et de la prospérité...


Un dernier petit tour dans les allées de bambou complète bien cette belle balade automnale. Ce parc floral est labellisé "jardin remarquable" par le Ministère de la Culture et de la Communication depuis 1998.


Puisque la beauté est rencontre, toujours inattendue, toujours inespérée,
seul le regard attentif peut lui conférer étonnement, 
émerveillement, émotion, jamais identiques
François Cheng [L'éternité n'est pas de trop]












Publié par Ranjiva

Quelques traces