26 juillet 2016

26 juillet 2016

Au cœur du Berry, balade florale et mythologique [des Lys]...


"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs" disait Montaigne, philosophe humaniste. Des écrivains, des poètes, des peintres ont suivi ce précepte floral...


Quelle joie d'admirer ces lys dans le jardin de Nohant [dans Le Berry] de George Sand. Outre l'écriture, la romancière George Sand [1804-1876] était passionnée par la vie végétale: les fleurs jouent un rôle capital dans ses œuvres. Pour la romancière, "le Lys, la rose blanche sont des fleurs pures"


"Je me livre au jardinage avec furie, par tous les temps, cinq heures par jour, avec Nini à côté de moi, piochant et brouettant aussi. Cela m'abrutit beaucoup, et la preuve c'est que, tout en bêchant et ratissant, je me mets à faire des vers". George Sand


Ce qui est passionnant dans le Lys, au delà de sa beauté époustouflante, c'est son passé antique, son mythe chez les Egyptiens, Perses, Grecs, Crétois etc.. Dans le palais de Knossos à Héraklion [Crête], il y a notamment une fresque avec un champs de Lys.


Dans la mythologie grecque, cette magnifique fleur est associée à la déesse Héra, épouse de Zeus. Déesse du mariage et de la famille, protectrice des femmes, elle protégeait les épouses légitimes et leurs descendants. Déesse Incarnant la fidélité, sa jalousie reste légendaire. Le jour de son mariage avec Zeus, elle reçut en cadeau de noces de Gaïa [déesse de la terre] des pommes d'or. Ces pommes lui plurent tant qu'elle les fit planter dans les jardins des Hespérides [jardins se situant à l'extrême Occident gardé par un monstre immortel à cent têtes et trois nymphes des Hespérides] qui refermèrent la fameuse pomme de la discorde, qui a engendré toute la Guerre de Troie. Héra a aussi élevé la déesse Thétis, filiation qui fit pencher cette dernière du côté des Achéens durant cette fameuse Guerre de Troie. Ce n'est par contre pas le cas d'Arès, autre fils d'Héra, qui se rangea plutôt du côté des Troyens, adversaires des Achéens. Dans cette guerre, Héra soutenait particulièrement Achille le fils bien-aimé de Thétis.


Plusieurs régions de Grèce, dont Knossos revendiquaient le lieu de naissance d'Héra


J'aime fort les jardins qui sentent le sauvage,
J'aime le flot de l'eau qui gazouille au rivage.

Domaine de George Sand [Nohant-Vic dans l'Indre, en région Centre -Val de Loire (Sud du Berry)]


















Publié par Ranjiva

Quelques traces

*Photos prises dans le jardin du domaine de George Sand [Le 20 juillet 2016]