• Accueil
  • Ranjirano
  • Pays
  • Contact
  • Profil
  • 13 mars 2018

    13 mars 2018

    Passion des fleurs : Joséphine de Beauharnais, de la [Martinique] à [Rueil-Malmaison]


    Fleur de légende, la rose a toujours suscité un réel engouement... Elle fascine depuis des millénaires...


    Comment une simple fleur bardée d'épines a-t-elle pu devenir mythique, au point de devenir une véritable obsession pour certains poètes et philosophes ? De Ronsard à Rilke, qui en fit son épitaphe, de Verlaine à Saint-Exupéry, les poètes, les écrivains ont célébré au fil des siècles cette beauté délicate.

    Musée national du château Malmaison  [Rueil-Malmaison]
    Joséphine de Beauharnais (1763-1814] succomba elle aussi à cette passion, qui lui vint peut-être de son deuxième prénom Rose [Marie-Josèphe Rose].
    Petit aparté c'est Napoléon Bonaparte [1769 -1821] qui la baptisa Joséphine.



    Passionnée par toutes sortes de fleurs tropicales, qui lui rappelaient sûrement la Martinique, elle avait une prédilection pour les roses...

    Le château de Malmaison [Ruel-Malmaison -Hauts de Seine]
    En 1799, trois ans après son mariage avec Bonaparte, Joséphine acquit le domaine de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine. Sa passion pour les fleurs tropicales, mais aussi toutes sortes de fleurs, fit du domaine un endroit qui devint enchanteur.


    Quelques années plus tard, elle débuta sa collection des roses. En 10 ans elle rassembla une incroyable collection de près de 600 variétés.

    Aux trois-îlets [La Martinique]

    Marie-Josèphe Tascher de la Pagerie [Joséphine Beauharnais] épouse de Napoléon [1796-1809] [impératrice en 1804 ] née aux Trois-îlets en Martinique passa son enfance jusqu'à ses 16 ans dans le domaine de la Pagerie où ses parents possédaient une riche plantation sucrière et des terres agricoles.

    La maison natale de Joséphine [Aux trois-îlets - La Martinique]

    Située au sud-ouest de l'île, cette commune doit son nom aux trois petites îles qui lui font face... Dans l'ancien domaine de la Pagerie, entouré de magnifiques jardins, on peut visiter le musée de la Pagerie reconstruit sur l'ancienne habitation familiale.

    Le domaine de la Pagerie [Martinique]
    Ayant grandi, de son enfance à son adolescence dans les parfums des fleurs tropicales, ce ne fut pas étonnant que Joséphine ait voulu retrouver ces senteurs d'antan dans ses collection des roses...




    Ces mille questions qui se ramifient
    N'amènent au fond qu'ivresse et folie
    Reconnais ce tour si gai, si facile
    Ce n'est qu'onde, flore
    Et c'est ta famille...
    Arthur Rimbaud [Age d'or]











    Publié par Ranjiva

    Quelques traces