28 novembre 2016

28 novembre 2016

Des chefs-d’œuvre de la Nature [des orchidées de toutes les couleurs] ...


Juste quelques photos pour s'émerveiller devant ces beautés de la Nature...


Des chefs-d’œuvre...


On est toujours étonné et fasciné par l'apparence des orchidées : la nature est bien faite, certaines fleurs des orchidées imitent à merveille leur pollinisateur.


Certaines espèces sont si odorantes qu'on peut déceler leur parfum avant de les apercevoir et d'autres ont un parfum si faible parfois minime et imperceptible à l'homme.


Les hybridations de ces merveilles de la Nature ont souvent amélioré les fleurs mais c'est au détriment des leur parfum...


La technique de l'hybridation fut découverte dans les années 1800 et c'est en 1856 que les premiers hybrides fleurissent.


Chaque expérience de beauté, si brève dans le temps, tout en transcendant le temps,
nous restitue chaque fois la fraîcheur du matin du monde
François Cheng [cinq méditations sur la beauté]










Publié par Ranjiva

Quelques traces

*Photos prises au parc floral de Paris le 18 novembre -  [Exposition des Orchidées]

*Suite... La magnificence des fleurs exotiques [des orchidées]
Lire la suite...»

22 novembre 2016

22 novembre 2016

Au fil de l'eau, Gand et ses monuments historiques... [Belgique]


Pour mieux visiter une ville comme Gand, où l'eau s'impose, rien de tel qu'une balade en bateau sur ses canaux, pour avoir une vision optimale de certains endroits en perspectives...


Des magnifiques façades de tous siècles s'offrent à nos yeux : un savant mélange de styles où le Moyen âge côtoie la Renaissance et les constructions modernes bien intégrées.


On découvre les abords au rythme du bateau, à chaque recoin on se retourne pour mieux apprécier...


Et soudain surgit un château médiéval, le célèbre château des Comtes de Flandre datant de la fin du 12 ème siècle. Philippe d'Alsace [1143-1191] comte de Flandre voulait montrer sa supériorité en érigeant cet imposant château en 1180, en remplacement d'un premier château existant. Il fut pendant 3 siècles la résidence des comtes de Flandre.


A la fin du 18 ème siècle, le château des comtes est vendu à des particuliers ; il évolue d'une résidence comtale à une filature de coton et les annexes servent de logement aux ouvriers. Racheté par la ville, le château fut restauré au 20 ème siècle et fut ouvert au public en 1907.


Philippe d'Alsace contribua à la légende du roi Arthur. Un abbé a trouvé refuge à Gand vers 950 en laissant quelques manuscrits relatant la légende arthurienne. Deux siècles plus tard, le comte transmit ces manuscrits à un poète français Chrétien de Troyes [1135-1183]. Vers 1180 avec Perceval ou le conte Graal, roman qui resta inachevé, le poète fut à l'origine de la diffusion du mythe arthurien et évidemment du magicien Merlin l'enchanteur...


Gand regorge d'édifices aussi magnifiques les uns que les autres tel ce beffroi -classé au patrimoine de l'Unesco- qui domine la ville, surmonté d'un dragon en cuivre, symbole de la ville...


Moins connue, et moins touristique que Bruges, Gand est une ville qui mérite le détour, de jour comme de nuit : Gand illuminée au fil de la balade nocturne est un véritable régal quand s'éclairent tous ses joyaux d'architecture...


Libérée
Je m'engage
Sur ma route
Et cherche ce lieu
Sans promesses
Où je serais partout.











Publié par Ranjiva

Quelques traces



*Photos prises en Novembre 2016

Lire la suite...»

14 novembre 2016

14 novembre 2016

Sous les charmes de Gand, la flamande [Belgique]


Venise ou Bruges ne le démentirait pas : une ville construite sur l'eau et bordée de canaux est toujours accueillante, quelque que soit la saison...


Et si en plus, cette même ville a su marier à merveille les constructions médiévales, les sites néogothiques, les édifices de la Renaissance ainsi que les bâtiments modernes, elle ne peut que nous émerveiller. Tel est le cas de Gand.


Gand, la capitale provinciale de Flandre orientale, se trouve à 45 km de Bruges. Elle a été bâtie en l'an 630, au confluent de la rivière Lys et du fleuve l’Escaut. De cette situation est tiré son nom, dérivé du Celte [Ganda], qui signifie "confluent"


Fière de son passé, Gand est une cité vivante où il fait bon de flâner. A la fin du Moyen Age, Gand était une ville très prospère grâce au commerce de la laine. C'était la ville la plus importante pour la draperie...



Les surnoms hauts en couleurs de Gand "Le cœur intemporelle de la Flandre", la "Manhattan-médiévale" reflètent bien l'allure de la ville.



Lors d'une balade, c'est le regard porté vers les cieux que l'on comprendra mieux ces appellations élogieuses.


Et ce jour-là contrairement à la chanson de Brel, dans le plat pays : le ciel était si haut et si bleu et le canal ne s'est pas perdu...


Gand ne se résume pas à ses canaux, il y a aussi ses ruelles étroites pittoresques mais surtout ces édifices minutieusement ciselées qui lui confèrent indéniablement un charme pétillant...


Quand le vent est au rire, quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud, écoutez-le chanter
le plat pays qui est le mien
Jacques Brel [Le plat pays]











Publié par Ranjiva

Quelques traces



Lire la suite...»

26 octobre 2016

26 octobre 2016

Au large de Paxos ... en vagues et en prose... [Grèce]


Au large de Paxos, où le ciel et la mer chantent dans la même tonalité...


Se laisser de nouveau emporter par la mer en vagues et en prose...


Et où la néréide Amphitrite n'est jamais trop loin...


Souveraine de la mer, Amphitrite est une néréide [fille de Nérée et sœur de Thétis]. Elle est surtout connue pour être l'épouse de Poséidon. Elle gouverne auprès de son époux les créatures marines...


Nérée, père des néréides est une très ancienne divinité capable de se transformer en n'importe quelle créature. Ses cinquante filles, les néréides sont également des déesses marines, elles symbolisent les vagues de la mer tandis que Nérée, le vieux dieu marin personnifie la mer calme...


Oh le temps viendra
Où le vents tomberont
Ce sera comme dans le calme dans l'air
Avant qu'arrive l'ouragan
A l'heure où le bateau viendra
When the ship Comes in [Bob Dylan]


Un chant s’élèvera
Au changement de la grand-voile
Quand le bateau se laissera porter vers le rivage
Et le soleil respectera
Chaque visage sur le pont
A l'heure où le bateau viendra
When the ship comes in [Bob Dylan]


Voguer sans renoncer...
Voguer sans chercher..


De chaque instant, de joie s'imprégner
De tous les instants, savourer...
Voguer sans renoncer...









Publié par Ranjiva

Quelques traces

*Photos prises en Grèce au large de Paxos [en mai 2014]
Lire la suite...»

12 octobre 2016

12 octobre 2016

Sur les pas de Bob Dylan... New-York is New-York... [Interlude musical]


En janvier 1961, Bob Dylan débarque à New-York. Il a juste 20 ans. Une casquette façon "marinier" et des bottes élimées pour affronter l'hiver new-yorkais....


Ce qui lui fera dire que :  New-York, capitale du monde était froide, emmitouflée, mystérieuse [Extrait de Chroniques - Bob Dylan]


Bob Dylan, qui n'avait pas encore ce nom d'emprunt en 1961 a décidé de venir à New-York, poussé par le désir de rencontrer son idole Woody Guthrie, chanteur et guitariste folk américain [1912-1967].


"Woody Guthrie m'a ouvert les portes d'un monde nouveau" dira-t-il. "J'étais excessif dans tout ce que je faisais et très logiquement après avoir appris deux cents de ses chansons, j'ai voulu le voir en personne".


C'est à Greenwich village que Dylan a élu domicile. Le quartier regorgeait de clubs, de bars et de cafés tous dédiés au folk.... Sa définition du folk est assez inattendue : ce sont des chansons qu'on tient toujours de quelqu'un
La journée au café Wha ? C'était tout et n'importe quoi. Un patchwork délirant racontait Dylan dans Chroniques.  Tout le monde cherchait à percer... 




Par-delà ses lectures si variées, Dylan aimait arpenter les rues de New-York, il avait une idée nette de l'endroit où trouver les gens, les choses etc..








Je suis passé sur la 7 ème avenue devant l'immeuble où Walt Whitman avait vécu et travaillé. M'arrêtant un instant je l'ai imaginé graver la musique de son âme.  [Extrait de Chroniques - Bob Dylan]











Bob Dylan en perpétuel réinvention de soi, en perpétuel recherche de soi... capable de retenir tout ce qu'il lit, tout ce qu'on lui dit est une véritable éponge qui sait restituer tout à bon escient... pour nous faire rêver ...


Au Museum Of Modern Art  [Peter Max 1967]
Vu une étoile filante ce soir...
Glisser au loin...
Demain sera
un autre jour...
Peut-être il est trop tard
pour te dire les choses
Vu une étoile filante ce soir
Glisser au loin...
Etoile filante [Bob Dylan]


video

Seen a shoooting star tonight
And I thought of me
If I was still the same
If I ever became what you wanted me to be
Did I miss the mark or overstep the line
That only you could see ?
Seen a shooting star tonight
And I Thought of me
Shooting Star [Bob Dylan]











Publié par Ranjiva

Quelques traces


*Photos prises à New-York [mai 2016]

Suite Interlude musical : Bob Dylan
Lire la suite...»