• Accueil
  • Contact
  • Profil
  • Pays
  • Ranjirano
  • 23 juillet 2018

    23 juillet 2018

    Moscou aux couleurs chatoyantes de Kandinsky


    Ce qui étonne et fascine à Moscou c'est le flamboiement des couleurs.


    Un mélange subtil de bleu, orange, vert, sans oublier la couleur ocre-doré, habille les cathédrales, les basiliques, les églises, et de nombreux monuments.

    Cathédrale de Kazan [Située sur la place rouge]
    Les formes, les couleurs des basiliques aux bulbes multicolores se mêlent dans un mélange éclectique qui évoque la vision des couleurs du peintre Kandinsky [1866-1944].

    La vie en couleurs [1907] [Kandinsky]
    Kandinsky, peintre de l'abstraction colorée et joyeuse, est né à Moscou. Il y passa les cinq premières années de sa vie. Il y revint à 20 ans[1886] pour suivre des études de droit. Dix ans plus tard il décida de se consacrer à la peinture et s'installa à Munich pour suivre les cours des beaux-arts pendant 4 ans.

    Jaune -rouge- bleu [1925] [Kandinsky]
    Voyageur impénitent, il parcourut le monde, tout en peignant. Il revint souvent à Moscou,et s'y installa de 1914 en 1921. En 1921 il quitta Moscou pour ne plus y revenir.Il prit la nationalité française en 1939.


    Selon lui, le "capital mythique" qui parcourt toutes ses œuvres aurait pour origine ses trente années de vie en Russie. Il avait toujours en mémoire sa ville natale avec ses couleurs chatoyantes.


    Ce Moscou, tout à la fois intérieur et extérieur, -je le considère comme la source  
    de mes aspirations d'artiste, c'est mon diapason d'artiste-.  
    Kandinsky [Regards sur le passé] 1913.


    Des maisons et des églises de couleur rose, mauve, jaune, blanche, vert-pistache, rouge-feu, 
    le gazon follement vert, l'anneau rouge, rigide et silencieux des murs de Kremlin. 
    Peindre cet instant m'apparaissait comme le bonheur le plus impossible 
    et le plus sublime qu'un peintre puisse connaître.
    Kandinsky [Regards sur le passé] ...


    Les couleurs de Kandinsky mènent leur propre vie, elles s'émancipent et finissent par envahir l'espace en toute liberté : c'est la sensation qu'on peut ressentir en voyant un tel déploiement de couleurs sur cette magnifique cathédrale Saint-Basile [Construite de 1555 à 1561].

      La Cathédrale Saint-Basile [Patrimoine mondial de l'Unesco en 1990] [ 1555 et 1561]  
    Cet admirable édifice de 65 mètres de haut coiffé de 8 bulbes étonne par la richesse de ses couleurs et le raffinement de son architecture.


    Moscou I [1916] [Kandinsky]
    En général, la couleur est un moyen d'influencer l'âme de manière directe ; 
    la couleur est la touche, l'œil est le marteau, l'âme est le piano avec ses multiples cordes 

    Au début du 20 ème siècle, Moscou connait un développement architectural intensif et récupère au détriment de Saint-Pétersbourg son statut de capitale de la Russie [1917].


    Le soleil fait fondre tout Moscou, 
    la réduit à une tâche qui telle une folie, 
    met tout à l'intérieur, toute l'âme en vibration. 
    Vassily  Kandinsky










    Publié par Ranjiva

    Quelques traces