11 février 2014

11 février 2014

De l'utile à l'agréable - Le majestueux Ravinala [Arbre de voyageur]


Ce qui fait aussi un des charmes de la côte Est de Madagascar -outre la diversité de ses paysages et des couleurs qu'ils abritent- c'est indéniablement le "Ravinala".


De loin, le Ravinala peut ressembler à un palmier ou à un bananier, ce qui n'est pas si surprenant car, bien qu'appelé "arbre de voyageur", ce végétal est une plante herbacée comme le bananier mais de la même famille que l'Oiseau de Paradis. Avec plus d'attention, on le reconnait facilement par ses feuilles disposées en éventail.


C'est le plus célèbre des végétaux malgaches, et le plus apprécié. Madagascar en a ainsi fait son emblème, car incontestablement cette plante indispensable symbolise le lien entre l'Homme et la Nature.


Pouvant atteindre jusqu'à 30m de hauteur, cette plante majestueuse est le principal fournisseur des maisons traditionnelles, appelées "case falafa" sur la côte Est. Tout est fabriqué en "Ravinala", du toit au mur en passant par le plancher : les feuilles séchées pour le toit, les pétioles fendues pour le mur et le tronc pour le plancher.
Outre ses performances en fabrication de case locale, la fibre sert à faire du papier. Ultime qualité : le Ravinala est aussi comestible, en passant par ses jeunes feuilles, ses graines ainsi que le cœur du tronc


Les lémuriens sont les pollinisateurs de ces plantes qui fleurissent en septembre. Ses fleurs sont blanches. Le Ravinala est implanté ailleurs, comme à l'île Maurice ou à la Réunion, mais aussi dans d'autres pays tropicaux. Ces plantes peuvent devenir envahissantes car ils prolifèrent très vite et résistent au feu de brousse.


Généralement ces plantes importées servent juste d'ornement tandis qu'à Madagascar, tout est utilisé et détourné. Outre ses utilisations habituelles, les feuilles peuvent aussi servir de nappes par terre, d'assiettes, de parapluies ou même de jouets pour les enfants (en guise de cerf-volant). 
La nature et l'homme en osmose totale...


Et pour la petite anecdote, le Ravinala (feuilles de la forêt), connu aussi sous le nom de Ravenala madagascariensis, est aussi appelé "arbre de voyageur" car il peut s’avérer indispensable pour le voyageur égaré et assoiffé. En effet, la base de ses feuilles forme un petit récipient pouvant récolter l'eau de pluie. Et il paraît même qu' il peut servir d'indication aux voyageurs égarés par son alignement d'Est en Ouest. Sacré Ravinala !

Tu graviras cœurs et sentiers
Tu ne cesseras de renaître
Taillant brèches et mots
Dans la paroi des jours.
Andrée Chedid (Renaître)




Publié par Ranjiva

Quelques traces

*Photos prises en août 2013