20 juin 2013

20 juin 2013

Césarée [son site antique et son littoral méditerranéen]


Césarée, ancienne cité maritime romaine, est située sur la côte méditerranéenne israélienne, à une cinquantaine de kilomètres de Tel Aviv.


Edifiée avant la Forteresse de Massada, en –22 avant notre ère sous Hérode le grand, roi de Judée, cette cité, construite selon les normes d'urbanisme grecques de l'époque, fut l’une des grandes cités de l’Antiquité, tout aussi connue qu’Alexandrie.


Cité phénicienne au 4ème siècle avant J.C, Césarée devint romaine en –63, et c'est en l’honneur de César Auguste qu'Hérode Le grand l’a nommée ainsi.
Un grand port, un hippodrome, un aqueduc, un amphithéâtre, des temples etc.. Tout fut construit pour pourvoir à sa magnificence, témoin de la somptuosité de la culture Gréco-romaine.


Romaine, byzantine, musulmane en 640, chrétienne en 1101, avant d’être conquise par Louis IX roi de France (1214-1270) en 1265, Césarée fut tantôt musulmane tantôt chrétienne durant 6 siècles. Elle fut reprise de façon permanente par les berbères musulmans en 1265 et revint sous l’influence du sultan d’Egypte.


Les ruines furent abandonnées et ensevelies progressivement sous le sable. Ce n’est que sept siècles plus tard que Césarée fut redécouverte (en 1940) et entre 1950-1960, les premières fouilles archéologiques furent effectuées.


Site antique et moderne, Césarée nous offre aujourd'hui plusieurs facettes de son environnement, de par sa vue magnifique sur la mer et ses différentes attractions : des courses de voiliers, des rameurs, des pêcheurs et la plage avec l’aqueduc romain en guise de parasol quand le soleil est au zénith...

Ni vu ni connu
Je suis le parfum
Vivant et défunt
Dans le vent venu.
Ni vu ni connu
Hasard ou génie ?
À peine venu
La tâche est finie
Ni lu ni compris ?
Paul Valéry (Le sylphe)



Publié par Ranjiva

Quelques traces

Photos prises en mai 2013