5 juin 2013

5 juin 2013

Les splendeurs du Mont Massada et la Mer Morte


Du mont Massada, en plein désert de Judée en Israël, on a une vue imprenable et majestueuse sur la mer Morte. Le désert de Judée est bordé à l’Est par la Mer Morte et à l’Ouest par les monts de Judée. 
C’est un petit désert de 1500 Km2 (faible surface dans la moyenne des déserts) qui offre un spectacle merveilleux avec ses canyons, ses montagnes, ses collines et surtout la mer Morte.


A 425 mètres au-dessous du niveau de la mer, la mer Morte est le point le plus bas de la terre. 
Ce lac d’eau très salé et très riche en sels minéraux, alimenté par le fleuve Jourdain, partagé entre Israël, la Cisjordanie et la Jordanie  mesure environ 65 km de long et 18 km de large.
Rien ne pousse aux environs immédiats de cette nappe d’eau salée et il n’existe aucune vie animale, d’où son nom de mer Morte donné par les grecs.


La mer Morte est connue depuis l'antiquité pour ses vertus thérapeutiques ; la reine Cléopâtre (69 avant J.C - 30 avant J.C) même y pratiquait le bain de boue pour adoucir son teint et jusqu'à l'époque romaine, les Egyptiens collectaient du bitume (le bitume de Judée) sur la surface de l'eau pour colmater leurs bateaux et aussi pour embaumer leurs morts. 

Lien sur le Bitume Techno-Science.net


L’eau de la mer morte contient plus de 20% de sel alors que la mer n'en contient que 5% et à propos c’est à cause de cette proportion qu’on y flotte comme un bouchon à la surface de l’eau...


Sur la rive ouest de la Mer morte, sur un vaste plateau au sommet d'une colline se dresse la forteresse de Massada. Construite sous Hérode le Grand (-73 à +4).
Durant son règne, il fit bâtir à Massada d'immenses palais et un dispositif de fortifications imprenables. 
La forteresse est bâtie sur trois niveaux avec un palais "suspendu".
Massada est devenue l'emblème héroïque de la résistance des zélotes (partisans de la rébellion juive contre l'occupation romaine). Le siège romain a duré une année (72-73).


La forteresse de Massada fut occupée par des moines byzantins au 4ème et 5ème siècle avant d'être redécouverte au 19ème siècle (1828), dans toute sa splendeur : un site exceptionnel demeuré intact pendant plus de treize siècles.
Depuis 2001, Massada figure au patrimoine de l'UNESCO

Dans le monde des chemins, la beauté est continue et toujours changeante, à chaque pas elle nous dit "Arrête-toi" ! Milan Kundera (L’immortalité)



Publié par Ranjiva

Quelques traces

Lien vidéo : Du mont Massada [ Vue sur le désert de Judée et la mer morte]