18 juin 2012

18 juin 2012

La baie d'Along et ses fabuleux rochers


La lumière brumeuse de l’aube est sublime sur la baie d'Along. La plupart des visiteurs préfèrent la visiter sous un ciel radieux et ensoleillé alors que pourtant, la voir sous une brume matinale lui confère une toute autre dimension.



Vison presque irréelle offerte par ces formes de rochers sortant à peine de brume, ce sont des images en changement perpétuel qui s'offrent à nous, des animaux sauvages, des tortues, des dragons, des guerriers assis ou allongés, qui semblent flotter sur cette partie de la mer de Chine.



Il suffit de laisser place à son imagination pour que la légende du dragon (Ha long signifie "descente du dragon") prenne tout son ampleur.
D’après la légende, ce grand reptile serait venu dans la baie pour apprivoiser les courants marins. Par les mouvements violents de sa queue, il forma les vallées et les crevasses. Puis un jour, en plongeant vers la mer, le dragon fit monter le niveau de l’eau au-dessus des crevasses, ne laissant apparaître que les sommets les plus élevés.

La plupart des vietnamiens préfèrent voir la baie sous la brume, pour ses paysages dignes d’estampes. Certes, la baie doit être grandiose, avec le soleil plongeant dans ses eaux turquoises, à l’horizon, mais voir la baie à l’aube est tout aussi grandiose, surtout avec peu de monde "à l’horizon".


Le paysage offert par ces pains de sucre de massif calcaire sont extraordinaires, sculptés depuis des millénaires par la mer et les pluies, un spectacle époustouflant de la Nature.
Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1994, la baie d’Along fait partie de la liste des 7 merveilles de la Nature.

La lumière tombait du ciel dans des cataractes de pure transparence, dans des trombes de silences et d’immobilité. L’air était bleu, on le prenait dans la main. Bleu. Marguerite Duras (l’Amant)


Publié par Ranjiva

Quelques traces


Suite Hanoi et la légende du Lac de l'épée