6 juin 2012

6 juin 2012

Hanoi et la légende du Lac de l'Epée



La légende du Lac de l’Epée restituée remonte à l’époque des Ming (1368-1644), ère de domination chinoise au Vietnam. Le roi de l’Empire des Eaux, Long Quan, décida d’intervenir pour rendre la liberté au peuple vietnamien par l'entremise de Than Hoa, un pêcheur.
Une nuit, quand ce dernier releva son filet, il le sentit plus lourd que de coutume, car un objet insolite s'y trouva : une épée.
Un jour où le prince Lê Loi et quelques hommes de troupe arrivèrent par hasard chez le pêcheur, ils virent l’épée ou sont gravés ces mots: "Par la volonté du Ciel".
Than Hoa s’enrôla dans la troupe du prince et lui donna l’épée. Cette dernière décupla l’ardeur et la force des soldats, qui purent ainsi libérer leur pays.
Le prince Lê Loi devenu roi se promena un jour sur le lac de Ta Vong, au cœur de la Capitale, quand surgit des eaux une tortue d’or. La tortue demanda au roi de restituer l’épée sacrée au roi de l’Empire des eaux. Lê Loi accepta et jeta l’épée dans l’eau et depuis ce jour le lac Ta Vong prit le nom de Lac de l’épée (Lac Hoan Kiém) ou Le Lac de l’épée restituée.


Le lac Hoan Kiem

Une autre légende circule, que la tortue d'or du lac de l’épée restituée refait surface en des rares occasions, et que sa vision porterait chance à quiconque qui en serait l'heureux spectateur.


La tour de la tortue (Thap Rua)






Le Vietnam possède un riche répertoire de contes anciens, de légendes et de mythes. Les légendes et mythes de tous pays ont un dessein commun : tenter d'expliquer la création des êtres, de leur environnement et finalement de toute chose existante...





La Pagode de Tran Quoc


Le lac de l'épée restituée (le lac Hoan Kiem) se trouve au cœur de Hanoi, capitale de Vietnam, située au Nord du Pays. Hanoï signifie la ville en deçà du fleuve car elle se trouve sur la rive droite du fleuve rouge. Avec ses lacs bordés d'arbres, ses pagodes traditionnels, son temple de la littérature et son centre historique, l'exotique Hanoï est une capitale qui vaut le détour, et qui ne peut que nous laisser sous son charme.


Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.
Rudyard Kipling (Si)




Publié par Ranjiva

Quelques traces


Suite Vietnam - Hué et sa rivière des Parfums