21 février 2012

21 février 2012

De Malte à Gozo, deux îles séduisantes


Difficile de ne pas succomber à ce petit archipel posé entre l’Orient et l’Occident, au large de la Sicile et de la Tunisie.
Comme Ulysse qui succombe aux charmes de Calypso, comme Corto Maltese, héros de bande dessinée créé par l’italien Hugo Pratt, énigmatique personnage né à La Valette, on se laisse surprendre par Malte et ses petites îles.



Malte est le paradis des petites routes et des vieilles pierres.
On trouve sur les îles de Malte et de Gozo des vestiges de temples mégalithiques, bâtis entre le 4ème et le 3ème millénaire avant notre ère, des édifices antérieurs aux pyramides d’Egypte.




Si Malte est surtout connu pour être l’île des chevaliers, elle est aussi connue pour ces grands géants de pierre construits pour la déesse de la Fertilité.
Plus de 30 sites ont été répertoriés, chiffre étonnant au vue de la taille de ces deux petites îles.
C'est aux alentours de 2500 avant Jésus Christ que la Civilisation des Temples disparut de Malte.


En raison de sa position stratégique dans la Méditerranée, Malte a connu diverses occupations.
Vers 900 avant notre ère, les Phéniciens s’y installèrent, suivis des Grecs au 7ème siècle, puis les Carthaginois au 6ème siècle. Ces derniers s’emparèrent de l'île pour en faire une base dans leur lutte contre la Grèce et Rome.
Enfin, les Romains s’y installèrent à partir de -218.
Après la chute de l’empire romain, l’île a vécu au rythme de la Sicile ou de l’Afrique du Nord, jusqu’à l’arrivée des chevaliers de Saint Jean en 1530.
Malte a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1964.



Les eaux cristallines de l’archipel gardent en elles ses légendes et histoires.
Et Si Calypso a bel et bien existé mais mythifié par les légendes, l’île de Gozo a été souvent désertée par ses hommes, plus intéressés par les fortunes d'ailleurs que les richesses de son passé. L’Atlantide même, n'était-elle pas située là et non à Santorin, en tenant bien compte des récits d'Homère ?

La mer est un immense désert où l'homme n'est jamais seul, car il sent frémir la vie à ses côtés. Jules Verne


* Photos prises à Malte et Gozo en juin 2010




Publié par Ranjiva

Quelques traces



* Suite Malte Le grand port