25 juillet 2009

25 juillet 2009

Une petite allée dans le jardin de Monet


Lorsque Claude Monet acheta Giverny, un grand verger occupe tout le terrain de la maison, Monet décide de faire de ce verger un jardin à fleurs, un jardin pour l'œil.
Comme il a horreur de toutes créations factices, il ne fera pas appel à un architecte paysagiste.
Il aime le jardin au naturel, il n'aime pas quand c'est trop bien agencé.
C'est un jardin aux allées plutôt droites et ordonnées mais croulant sous une profusion des fleurs et de buissons colorés, qu'il crée devant la maison.
Monet
choisit lui-même ses plantes, échange conseils, bonnes adresses et plants avec ses amis à la main verte.
Très assidu, il fréquente des horticulteurs , visite leurs jardins et lie d'amitiés avec eux notamment Georges Truffaut (1872-1948), jardinier français, créateur des jardineries Truffaut. Claude Monet aime les fleurs aux couleurs vives, et pour que le jardin soit toujours fleuri, il mêle habilement plantes annuelles et vivaces.


Si je puis voir un jour le jardin de Claude Monet, je sens que j'y verrai dans un jardin de tons et des couleurs plus encore que des fleurs. Marcel Proust


* Suite Un petit pont en bois...