25 juillet 2009

25 juillet 2009

Tout en vert à Giverny



Aujourd'hui, ce sanctuaire fleuri est devenu un véritable lieu de pèlerinage pour les amateurs de jardin et du grand peintre.
Légué par son fils en 1966 à l'Académie des Beaux-Arts, l'institut a mis tout en œuvre pour sauver ce lieu qui était laissé à l'abandon après la mort de sa belle-fille en 1947.
Après la mort du peintre en 1926, elle s'est occupée de la propriété, son fils préférant voyager. Grâce aux donations américaines qui vouent un véritable culte à Monet.
La maison de Monet et le jardin retrouvent son visage d'antan.
Le lieu fut ouvert au public en 1980.

Je ne forme pas d'autre vœu que de me mêler intimement à la nature et je ne convoite pas d'autre destin que d'avoir selon le précepte de Goethe œuvré et vécu avec ses lois. Claude Monet



* Suite Le jardin de Monet