• Accueil
  • Ranjirano
  • Pays
  • Contact
  • Profil
  • 13 juillet 2020

    13 juillet 2020

    Un îlot de verdure proche de Paris [île Saint-Germain]


    Une île de verdure en plein centre ville, où il fait bon de flâner... Et ce qui attire rapidement le regard, c'est une tour monumentale bigarrée.


    Cette tour, la tour aux figures de Jean Dubuffet, est haute de 24 mètres . Par son graphisme noir sur fond blanc avec du bleu et du rouge, elle peut faire penser à un totem.


    Première commande publique de l'Etat au peintre et sculpteur Jean Dubuffet [1901-1985], elle fut inaugurée en 1988 et a été récemment restaurée. Elle ne faisait pas l'unanimité au départ, plusieurs villes choisies pour l'accueillir ayant décliné l'offre ; c'est la ville d'Issy-les-Moulineaux qui proposa sa candidature sur l'île Saint-Germain.


    Cet œuvre caractérise le monde imaginaire de l'artiste, sa fascination pour l'art des non initiés, l'art brut. Jean Dubuffet voulait aller plus loin que les surréalistes : il crée un genre nouveau, un art pictural libéré de toutes les normes et conventions esthétiques et culturelles de l'époque : l'art brut.

    L'homme sorti du cèdre [2001]. [Sculpture de Coskun], 
    sculptée dans un cèdre déraciné des jardins du musée Albert Kahn
    lors de la tempête du 26 décembre 1999
    C'est toujours fascinant de se balader au hasard comme sur le parvis de la défense et de se retrouver nez-à-nez devant des sculptures monumentales disséminées par-ci par là. L'art est toujours là où on ne l'attend pas dirait Jean Dubuffet.


    Ce parc se trouve à Issy-les-Moulineaux, dans le département des Hauts-de-Seine. L'île doit son nom au monastère de Saint-Germain-des-prés qui possédait ces terres depuis le Moyen-âge. A l'époque c'était un pâturage. Après la révolution, Napoléon rattacha l'île à la commune d'Issy-les-Moulineaux.


    Cet îlot de verdure est remarquable par sa flore exceptionnelle, ses vastes pelouses, ses espaces boisés, et même une superbe centre équestre. A chaque recoin de la balade, il ne cesse de surprendre par sa diversité.


    C'est peut-être l'enfance qui approche le plus de la vraie vie





    Pause estivale... A bientôt !









    Publié par Ranjiva

    Quelques traces