19 mars 2012

19 mars 2012

L'Egypte et ses divinités primordiales


En passant par le Caire jusqu'au Lac Nasser






Au commencement il y avait Noun, l'océan éternel qui remplissait l'univers.
Quand l'eau fut baissée, c'était au tour d'Atoum, dieu-soleil créateur, d'apparaître.
Ses enfants, Shou (Air) et Tefnout (humidité) ont ensuite engendré Geb (Terre) et Nout (Ciel), qui ont eux-mêmes donné naissance à quatre enfants : Osiris, Seth, Isis et Nephtys.
Ce sont là, les neuf divinités, la Grande Ennéade d'Héliopolis, rassemblant toutes les forces de l'univers.
D’Osiris et d'Isis naquit Horus, le dieu à tête de faucon, qui combattit son oncle Seth pour venger son père.
Pendant le combat, il perdit son œil. Cet œil devint ainsi un symbole de la Victoire sur le Mal.

Le temple d'Edfou, un des plus grands sanctuaires construit en -237 à l'époque ptolémaïque (-330 à -30 avant Jésus Christ) fut dédié à Horus, le dieu faucon.
Dans sa course diurne, Horus régentait la bonne marche du monde pour regagner, le soir, le sanctuaire.

Le temple d'Edfou se trouve à 108km de Louxor et 115km d'Assouan, elle-même située à 878km du Caire.

* Pour agrandir les photos, cliquez dessus


Je relève d’un pays où personne ne règne.
Un pays sans fanion, sans amarres.
Le Nil à mes yeux contient tous les fleuves. (…)
Je n’éprouve pas et je n’ai jamais ressenti le besoin
d’un dessein final, la soif d’une certitude,
Cette passion terrible des hommes pour les vérités intangibles,
et auxquelles ils sacrifient tout.
Au contraire, j’aime le mystère de la condition humaine,
L’énigme est le langage même de la vie
Et je me suis toujours vécue de passage dans ce mouvement.
Andrée Chedid






Publié par Ranjiva

Quelques traces



* Photos prises en Egypte en Avril 2009

* Suite Le Nil source de vie : Eau à préserver