8 décembre 2011

8 décembre 2011

Cache-cache avec la Lune en Quercy


Ce jour-là, c'était la pleine Lune en Quercy et la Lune s'amusait à jouer à cache-cache à travers les feuillages.
Séléné apparut dans toute sa splendeur.
Les mythes autour des phénomènes solaires et lunaires témoignent d'un fait depuis la nuit (ou l'aube) des temps de la fascination de l'homme pour ce phénomène cyclique, de son incompréhension face à la succession du jour et de la nuit... Et c'est ainsi que des légendes naquirent
Dans l'antiquité grecque, certaines décisions importantes furent prises par rapport aux phases lunaires.



Hésiode (8ème siècle
avant Jésus Christ) poète grec qu'on associe souvent à Homère, son contemporain, relatait dans sa Théogonie (recueil des poèmes sur la généalogie des dieux grecs) qu'Hélios (le dieu Soleil), Séléné (la déesse de la Lune) et Eos (la déesse de l'Aurore) étaient les enfants d'un couple de Titans Hypérion et Théia.


Quand Hélios sur son char attelé à des chevaux ailés achevait son voyage, sa sœur Séléné se parait pour monter au ciel.
On la décrivait comme une belle femme sur un cheval, elle transportait avec elle les étoiles.
A l'aube, c'était Eos qui prenait la relève.



La Lune, comme les planètes, ne brille pas par elle-même, mais seulement lorsqu'elle est éclairée par le Soleil.
Sans Hélios, Séléné ne serait pas aussi lumineuse.

"Tous les corps s'attirent les uns et les autres" disait Newton (1643-1727) philosophe, mathématicien et physicien anglais. C'est la force de la gravitation. Plus les objets sont massifs, plus ils sont attractifs.
La lune est un astre important et proche de la Terre, il n'est donc pas étonnant qu'elle exerce une certaine force d'attraction sur notre planète. Cette force se traduit par un phénomène bien connu, les marées, etc, etc...



On peut rester sur les mythes et imaginer Séléné, lumineuse, régnant sur le ciel, flottant au-dessus des eaux et à la fin de la nuit, transportant Hélios à l'Est pour le confier à Eos (déesse de l'Aurore) pour que ce dernier prenne le relais au ciel, pour le réveil de la Nature.


Cette pleine lune était fascinante et lumineuse, Séléné était magnifiquement éclairée par Hélios
Un vaste et tendre
Apaisement
Semble descendre
Du firmament
Que l'astre irise...
C'est l'heure exquise

Verlaine (c'est l'heure exquise)






Publié par Ranjiva