28 octobre 2011

28 octobre 2011

Des moulins à vent à Mykonos


Les moulins à vent symbolisent Mykonos, autant que ses petites maisons blanchies à la chaux.
Construits au 16ème siècle, ces pittoresques moulins à vent se dressent sur une petite colline face à la mer et face à Alefkandra.
Mykonos se trouve dans l’une des régions les plus ventées de la Grèce.
Un vent capricieux, Meltemi, souffle continuellement sur Mykonos mais c’est aussi un vent amical qui permet de mieux supporter les fortes chaleurs.
Les Mykoniotes se sont adaptés à la Nature, ils étaient des marins et des agriculteurs.


Au 18ème siècle, la culture des céréales était importante, ce qui a fait développer des métiers comme la meunerie et la propagation de ces moulins à vent.
La position géographique de l’île, située sur les grandes routes maritimes favorisait les échanges commerciaux. L’île a connu entre 1750 et 1815 une période de grand essor.
Selon la mythologie grecque, c’est à Mykonos qu'Héraclès a vaincu les géants et les a jetés à la mer.
Les moulins à vent, le combat contre les géants, nous ramènent forcément vers Don Quichotte, le héros rêveur et idéaliste de Miguel Cervantès poète et romancier espagnol (1547-1616), Don Quichotte et ses illusions et son monde imaginaire.
Quand nous rions, nous nous vidons et le vent passe en nous, remuant portes et fenêtres, introduisant en nous la nuit du vent. Paul Eluard


* Suite la Mer Egée


Publié par Ranjiva