28 avril 2011

28 avril 2011

La région sancerroise tout en vert


Aujourd'hui, avec notre quête de chlorophylle, la nature est associée au vert.
Comme la couleur bleue, la couleur verte a réussi petit à petit à remonter la pente.
Elle symbolise aujourd'hui la liberté, la jeunesse, la santé, ce qui aurait été incompréhensible auparavant car le vert avait une notion négative.
C'était considéré comme "couleur de désordre".
Auparavant la nature était associée au feu, l'air, l'eau et la terre.
Jusqu'à la Renaissance le vert n'avait rien à voir avec la nature.



Toutes ces croyances viennent du fait que l'obtention de la couleur verte jadis fut incertaine, instable.
Mais les phéniciens, pour les symboles de
leur embarcation l'ont associée à la chance.
L'art l'a presque exclue et certains peintres l'ont bannie jusqu'au 17ème siècle.
Ce n'est qu'au 18ème siècle que l'on a commencé à mélanger le jaune et le bleu pour l'obtention d'un vert stable.
Tout ce qui est vert est maintenant considéré comme gage de fraîcheur et de naturel et de détente : " Se mettre au vert".
Sancerre offre un panorama magnifique sur la Loire.

Apprenez à penser en couleurs vous verrez le monde autrement
Michel Pastoureau (Le petit livre des couleurs)



* Suite Briare et ses nuages