8 mars 2010

8 mars 2010

Venise : Ville-nénuphar de Claude Monet



Chacun a son idée, son image, son rêve de Venise "Reine de l'Adriatique, souveraine de la Méditerranée", Venise et surtout le grand canal à la forme serpentaire qui s'étire sur 3,8 km de long et 70m de large a inspiré beaucoup de peintres entre autres William Turner ( 1775 - 1851) qui y fit trois voyages et qui a su bien traduire l’atmosphère particulière de cette « ville flottante".
Eugène Boudin (1824 - 1898), Edouard Manet (1832 - 1883), Auguste Renoir (1841 - 1919), Claude Monet (1840 - 1926) qui y ont séjourné et tant d'autres ont tous laissé leurs empreintes à Venise.
Claude Monet qui au départ ne voulait pas aller à Venise et déclarait "Trop beau pour être peint" a aussi succombé aux charmes de Venise et y a séjourné pendant 2 mois à l'âge de 68 ans (en 1908) entre ses séries de nymphéas à Giverny. La lumière si particulière de la ville entre mer, ciel et terre a particulièrement inspiré ce peintre des jeux de l'eau et de lumière.
Paul Morand a bien saisi la fascination de Monet pour Venise par cette phrase : "il était une fois un peintre et une ville-nénuphar". Monet a peint une trentaine de tableaux de Venise.
La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie est une peinture qui se sent au lieu de se voir. Léonard de Vinci


* Suite Venise et le palais des Doges