17 décembre 2009

17 décembre 2009

La rose rouge de Venus


Selon la mythologie grecque, la rose fut créée par la déesse des fleurs Chloris à partir d'un corps inanimé d'une nymphe.
D'autres divinités sensibles à cette création lui attribuèrent ses nombreuses qualités : Aphrodite, déesse de l'amour lui offrit sa beauté. Dyonisos dieu des vignes et du vin lui a donné son agréable parfum. Les trois grâces : Filles de Zeus et d'Eurynomé considérées comme divinités mineures lui a donné le charme, l'éclat et la joie. Apollon, dieu de la beauté, de la musique et de la poésie l'a élue la reine des fleurs.

Quant aux fleurs rouges, selon la mythologie grecque, Adonis (dieu symbolisant la mort et le renouveau de la nature ) s'est blessé au cours d'une chasse.
Aphrodite
(Déesse de l'amour) en lui portant secours se blessa aux ronces d'un rosier, qui colora de rouge les roses.

Dans la mythologie romaine la rose est associée à Venus (Déesse de l'amour et de la beauté) et sa couleur rouge est due au verre de vin que Cupidon (dieu de l'amour, équivalant d'Eros chez les grecs) aurait versé sur elle.

Une rose seule, c'est toutes les roses
et celle-ci : l'irremplaçable, le parfait, le
souple vocable encadré par le texte des choses.
Comment jamais dire sans elle
ce que furent nos espérances,
et les tendres intermittences
dans la partance continuelle
Rainer Maria Rilke


* Suite de Mythologies et légendes


* Suite la rose Tudor