28 juin 2009

28 juin 2009

Prairie verdoyante sur les rives du Nil


Le long du Nil s'étirent deux rives verdoyantes, c'est l'Egypte profonde, celle des champs, des prairies où l'on vit au rythme des saisons et travaux agricoles.
Le haut barrage a permis de réguler les crues du Nil et ses rives sont aujourd'hui en permanence cultivables.
Mais au-délà de cette verdure, les sols ne sont pas fertilisés par les crues.
Chaque année le désert avance et menace de recouvrir les terres cultivables au bord du Nil.
Les Egyptiens combattent ce fléau par un réseau des canaux d'irrigation et par des plantations qui stoppent la progression des dunes.


L'homme n'a point de port, le temps n'a pas de rive : Il coule et nous passons. Alphonse de Lamartine


* Suite Village nubien