12 mars 2008

12 mars 2008

Un piano au musée la Piscine


La salle maîtresse du musée reste néanmoins celle de la piscine.
L'eau est toujours là.
Elle est déversée par la gueule du "lion" qui remplit le bassin olympique (50 m).
Des planchers en gradins nouvellement installés forment un promenoir au bord de l'eau.
Et on peut assister à une audition des jeunes pianistes.
Le bassin d'origine est préservé en parti.
Les vitraux art-déco, nous inondent d'une très belle lumière

De la musique avant toute chose et pour cela préfère l’impair
Plus vague et plus soluble dans l’air Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.
Verlaine (Art poétique)


* Suite Le musée de Guggenheim (Bilbao)