14 novembre 2016

14 novembre 2016

Sous les charmes de Gand, la flamande [Belgique]


Venise ou Bruges ne le démentirait pas : une ville construite sur l'eau et bordée de canaux est toujours accueillante, quelque que soit la saison...


Et si en plus, cette même ville a su marier à merveille les constructions médiévales, les sites néogothiques, les édifices de la Renaissance ainsi que les bâtiments modernes, elle ne peut que nous émerveiller. Tel est le cas de Gand.


Gand, la capitale provinciale de Flandre orientale, se trouve à 45 km de Bruges. Elle a été bâtie en l'an 630, au confluent de la rivière Lys et du fleuve l’Escaut. De cette situation est tiré son nom, dérivé du Celte [Ganda], qui signifie "confluent"


Fière de son passé, Gand est une cité vivante où il fait bon de flâner. A la fin du Moyen Age, Gand était une ville très prospère grâce au commerce de la laine. C'était la ville la plus importante pour la draperie...



Les surnoms hauts en couleurs de Gand "Le cœur intemporelle de la Flandre", la "Manhattan-médiévale" reflètent bien l'allure de la ville.



Lors d'une balade, c'est le regard porté vers les cieux que l'on comprendra mieux ces appellations élogieuses.


Et ce jour-là contrairement à la chanson de Brel, dans le plat pays : le ciel était si haut et si bleu et le canal ne s'est pas perdu...


Gand ne se résume pas à ses canaux, il y a aussi ses ruelles étroites pittoresques mais surtout ces édifices minutieusement ciselées qui lui confèrent indéniablement un charme pétillant...


Quand le vent est au rire, quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud, écoutez-le chanter
le plat pays qui est le mien
Jacques Brel [Le plat pays]











Publié par Ranjiva

Quelques traces