10 juin 2011

10 juin 2011

Une allée de marguerites jaunes


Ces fleurs sauvages poussent un peu partout qu'on ne les remarque même plus mais si on les regarde attentivement, ne sont-elles pas magnifiques surtout en jaune ?
Mais on n'aime pas trop la couleur jaune, pour les fleurs on plébiscite
la couleur rougeLe jaune est la couleur la plus controversée, ne dit-on pas "rire jaune" et teint jaune quand on est malade ?
Pourtant la couleur jaune n'a pas toujours eu une mauvaise image.
Dans l'Antiquité, les romaines portaient des vêtements de cette couleur lors des cérémonies et en Asie, en chine c'était la couleur réservée à l'Empereur.
C'est au Moyen âge qu'on a commencé à moins aimer le jaune : ceci est dû à la concurrence de la couleur "or".
Le doré a absorbé tous les symboles positifs du jaune, tout ce qui évoque le soleil, la lumière, l'énergie etc...
L'or est vu comme une couleur qui brille, qui réchauffe et par extension la vie tandis que le jaune est devenue une couleur mate, triste, éteinte donc par extension la maladie, le déclin etc...
Même la renaissance n'arrivait pas à changer le statut de la couleur jaune, on voit des couleurs "ocres" mais pas le jaune en peinture. Il a fallu attendre le fauvisme (art pictural post impressionisme "1905-1908) pour que le jaune apparaît vraiment.
Dans les années 1860-1880 il y avait un changement de couleur chez les peintres. L'art impose ses couleurs et affirme qu'il y a trois couleurs primaires : le bleu, le rouge et le jaune.

Van Gogh (1853-1890) impose son jaune éclatant avec ses champs de blé et ses tournesols.
C'est une très belle couleur qui réchauffe et les marguerites jaunes sont magnifiques.

C'est véritablement utile puisque c'est joli. Saint Exupéry (Le Petit Prince)