28 avril 2009

28 avril 2009

Balade vers l'île de Philae [Egypte]


En effet, c'est en juin, pendant la saison la plus chaude de l'année que survient la crue et pour les anciens égyptiens, l'existence de la douce vallée du Nil tenait du miracle.
C'était une crue destructrice certes mais qui en se retirant devient une crue bienfaitrice car elle permet de fertiliser les terres pour l'année et pour réguler ces crues, un premier barrage à Assouan en 1902 fut construit.
Ce haut barrage a mis un terme à l'inondation sauvage de la vallée du Nil mais cette construction a mis en péril le temple de Philae.
Les eaux du Lac de retenue inondaient les colonnes et les pylônes.
Pour sortir des eaux les temples de Philae, les scientifiques ont opté pour la pratique de découpage de blocs soigneusement numérotés qui sont ensuite remontés pièce par pièce sur un îlot voisin plus élevé.
Le temple a été démonté en 40 000 pièces.
Les travaux lancés en 1972 s'achevaient en 1980.
Le sanctuaire d'Isis, temple de la renaissance d'Osiris était sauvé.
Le temple de Philae n'est accessible qu'en bateau.

Pour l’enfant, amoureux de cartes et d’estampes, l’univers est égal à son vaste appétit. Baudelaire (le voyage)


* Suite le Temple de Philae