29 mai 2017

29 mai 2017

Un Ravissant ruisseau dans le jardin de Monet [Le Ru] [Giverny ]


Dans un endroit paisible tel que le jardin de Monet à Giverny, l'eau occupe une place importante...


Elle émerveille par son lent écoulement le long des ruisseaux... Pendant les périodes chaudes, elle contribue à garder la fraîcheur du lieu.


"Fraîche et claire est aussi la chanson de la rivière", dirait Bachelard .... dans son livre l'eau et les rêves. En effet l'eau prend tout naturellement les métaphores de la fraîcheur  ; on vient se réfugier au bord de ses berges pour se rafraîchir pendant les saisons chaudes.


Elle est aussi l'expression de la Nature et symbolise le renouveau ... Dans la philosophie bouddhiste l'eau purifie et donne la vie...


Ce petit cours d'eau [Le Ru] qui traverse le jardin de Monet est tout simplement ravissant . C'est un bras de l'Epte, la rivière qui délimite la Normandie et l'île de France. C'est un petit ruisseau détourné par le peintre pour créer son jardin d'eau...


En suivant le cours d'eau qui serpente le long du jardin, on tombe sur le fameux "Bassins aux nymphéas", cher au peintre Claude Monet. On connaît sa passion pour l'élément aquatique et floral, son talent particulier pour représenter la mobilité de l'eau. Il peignit durant 20 ans les variations aquatiques et florales de son bassin aux nymphéas. 
Le cadre s'est changé en un terrain d’expérimentation selon les caprices du temps.


L'eau a surtout inspiré les impressionnistes, ces derniers ont effet trouvé source d'inspiration dans la vibration de l'eau, de ses reflets lumineux et de ses couleurs changeantes. Tout vibre, la peinture se fait "eau"... l'eau brouille le réel... L'eau fascine et inquiète en même temps.


Dans la boucle de l'hirondelle, un orage s'informe
Un jardin se construit.
Il y aura toujours une goutte d'eau pour durer plus que le soleil
Sans que l'ascendant du soleil soit ébranlé.
A la santé du serpent  René Char





Pause printanière... A bientôt...









Publié par Ranjiva

Quelques traces


*Photos prises à Giverny [Le jardin de Monet]