5 octobre 2016

5 octobre 2016

En ritournelle, la fin de l'été et colchiques dans les près [Fleurs de prairie - mythes et comptine]


Quand on se balade dans la campagne et qu'on a la chance de tomber sur une prairie de fleurs sauvages, on ne peut que fredonner la petite comptine -Automne- [Colchiques dans les près] devant un tel régal pour les yeux...


Colchiques dans les près, c'est la fin de l'été
La feuille d'automne emportée par les vent en rondes monotones
Tombe en tourbillonnant...
[Comptine enfantine des années 1940 reprise par Francis Cabrel en 1977]


Outre le souvenir de la ritournelle, cette plante sauvage nous mène loin, dans le pays de la magicienne Médée en Colchide [Colchis] d'où son nom fut tiré...


Fille du roi Aeétès de Colchide, Médée est la petite-fille d'Hélios et nièce de la magicienne Circé qui transforma les compagnons d'Ulysse en pourceaux lorsqu'ils s'échouèrent sur son île. Son destin est lié à celui de Jason qu'elle a aidé lors de sa quête et qui fut son époux durant une dizaine d'années.


Pour conquérir son trône, Jason, héros grec élevé par Chiron -comme Achille- devait rapporter la toison de bélier d'or qui se trouve en Colchide [gardé par un terrible dragon]... Bien qu'aidé par Héra et Athéna, sa tâche fut rude. Le roi de Colchide ne lui refusa pas la toison mais il dut d'abord pour l'avoir, réussir des épreuves : mettre le joug à deux taureaux cracheurs de feu pour labourer un champs et y semer les dents du dragon d'Arès [qui au fur et à mesure se transformèrent en guerriers redoutables]. 
Sans l'aide de Médée et de sa magie, Jason eût échoué. La magicienne par amour pour Jason trahit son père et abandonna sa patrie. Néanmoins, après dix ans de mariage, elle fut répudiée car Jason tomba sous le charme de la fille du roi de Corinthe. Folle de douleur, sa rivale n'échappa pas à son courroux. Pour punir l'infidèle, Médée devint aussi infanticide. 
Sur le Char de son grand-père Hélios, elle alla se réfugier à Athènes et devint l'épouse du roi Egée.


Revenons à notre prairie sauvage et ses colchiques dans les près : bien que toxiques à l'état naturel, cette plante a aussi de nombreuses vertus thérapeutiques et médicinales.

Et terminons la balade par la jolie ritournelle 
"Colchique dans les près"  dont le titre à l'origine fut -Automne-

video

Et ce chant dans mon cœur
Murmure, murmure
Et ce chant dans mon cœur
Murmure le bonheur...










Publié par Ranjiva

Quelques traces