1 septembre 2014

1 septembre 2014

Le parc de Butrint, son site antique et ses légendes troyennes [Albanie]


Le parc national de Butrint se trouve en Albanie du Sud face à l'île de Corfou, sur une péninsule de la mer ionienne.


Dans ce cadre verdoyant, presque sauvage au milieu d'une végétation luxuriante, se trouve un site antique gréco-romain remarquablement bien conservé et inscrit au patrimoine de l'Unesco depuis 1992.


Des ruines de l'Antiquité et du Moyen-Age se côtoient dans ce parc, vestiges du passé qui nous entraînent bien loin.

                               Temple D'esculape [2ème siècle avant J.C]

En regardant ces ruines antiques au milieu de marécages, on ne peut pas s'empêcher de penser aux personnages mythiques "imaginés" par Homère ou Virgile.


Dans cette cité auraient vécu Néoptolème (petit-fils de Thétis), Andromaque, Hermione, Enée, Oreste etc.. Et plus proche de nous, Lord Byron (1788-1824), poète anglais et voyageur impénitent, admira aussi ces vestiges antiques en 1809. Byron relata ce voyage à Butrint dans son poème lyrique "Le pèlerinage de Childe Harold".

Site occupé depuis le 8ème siècle avant notre ère

Et Virgile, poète latin (-70 à -19 avant notre ère) dans son poème épique l'Enéide fit une description détaillée de la cité. L'Enéide relate les exploits d'Enée, prince troyen fils d'Aphrodite et d'un mortel, après sa fuite et la chute de Troie. Tout comme Ulysse, héros de l'Odyssée d'Homère, Enée a erré sur les mers bravant tempêtes et courroux des Dieux avant d' atteindre les rives d'Italie. C'est lors de ces errances qu'il rencontra Andromaque et Hélénos à Butrint.

                                              Théâtre grec de 4ème siècle avant J.C

Après la prise de Troie par les grecs, certaines versions des légendes prétendent qu'Andromaque, veuve du prince troyen Hector, et Hélénos le frère de ce dernier furent emmenés comme captifs par Néoptolème (surnommé Pyrrhos), le fils d'Achille, en Epire.

             Un nymphée du 2ème siècle avant J.C [Temple dédié aux nymphes]

Après la mort de Néoptolème, Hélénos partit à la recherche d'un endroit pour établir son royaume et s'arrêta à l'île de Kerkyra où il décida de faire une offrande Apollon. Le taureau seulement blessé réussit à s'échapper et nager jusqu'à l'Epire où il mourut. Prenant cet endroit comme bonne augure, il y créa sa cité à l'identique de Troie.


Le panorama qu'offre le parc au sommet de sa colline est tout simplement magnifique ...

Que de vives couleurs, que de charmes magiques
Nous découvrons alors, rochers, forêts antiques
Fleuves, monts et coteaux, tout abonde en ces lieux
Tout est en harmonie avec l'azur des cieux
Lord Byron [Childe Harold]





Publié par Ranjiva

Quelques traces