2 avril 2014

2 avril 2014

L'île Sainte Marguerite [Côte d'Azur]


Face à la baie cannoise, les îles de Lérins méritent un petit détour, en particulier l'île Sainte-Marguerite, la plus proche de Cannes.


Et si on a la chance d' y être hors saison, cette petite île de 3km de long et 900m de large nous offre toutes ses charmes et sa quiétude.


Des jolies ruelles paisibles, des charmantes maisons le long du chemin pour rejoindre le Fort-Royal, des fleurs et des plantes qui témoignent de la diversité de la flore de l'île. L'île Sainte Marguerite est dotée d'une forêt de 210 hectares.


Et au hasard de la balade, on découvre des aloès vera, plante aux multiples bienfaits utilisée depuis l'antiquité en Egypte, en Grèce pour ses vertus thérapeutiques et aussi très utilisée en cosmétique.


Et la mer n'est jamais bien loin, aussi calme que les petites ruelles.


Outre ses richesses botaniques, L'île est aussi connue pour son Fort Royal, forteresse devenue prison d'état en 1685 et où fut emprisonné l'homme au Masque de Fer de 1687 à 1698.

L'étoile dorée  de Georges Rousse
 
Ce prisonnier d'état sur lequel nombre de légendes plus ou moins fantaisistes ont été racontées fut interné durant trente ou quarante ans dans diverses prisons et a fini son parcours à la prison de la Bastille en 1703.
Comme ce prisonnier masqué fut traité avec égards, une origine "royale" lui a été souvent associée, jusqu'au point de supputer qu'il fut le frère jumeau de Louis XIV (1638-1715). Des romans et des films s'emparèrent de cette thèse : en 1998 est sorti le film de Randall Wallace, film romanesque et historique librement adapté du roman d'Alexandre Dumas père "le Masque de Fer", avec l'acteur américain Léonardo Di Caprio dans le double rôle du roi et de son frère jumeau (film divertissant mais sans plus, malgré un panel de grands acteurs dont Jeremy Irons et Gabriel Byrne)


Le Fort-Royal fut  inscrit aux monuments historiques en 1927. En 1978 fut inauguré le Musée de la Mer, dans l'enceinte du Fort. Quelques vestiges grecs et romains recueillis sur les fonds marins y sont exposés.

Chemin pour bifurquer,
Allée pour s'émerveiller...
Chemin d'un instant,
Allée de tous moments...






Publié par Ranjiva

Quelques traces