25 mars 2014

25 mars 2014

Il était une fois Cannes [Côte d'Azur - France]


Tout comme Ostende, ville balnéaire belge mise à la mode par les Britanniques au 19ème siècle, la Côte d'Azur a aussi connu l'engouement des anglais dès 1820. La Reine Victoria (1819-1901) tomba sous les charmes de cette côte méditerranéenne, en particulier de Hyères et de Nice.


Cette villégiature royale a renforcé l'aura de toute la Côte d'Azur et Nice en devint la capitale touristique de l'aristocratie anglaise, tandis que Cannes, petit village paisible était peu convoité.


C'est seulement par hasard que Lord Henri Brougham (1778-1898) écrivain et homme politique britannique, découvrit les charmes de Cannes (1834). En voulant séjourner en Italie, il fut bloqué à la frontière à cause du choléra. Contraint de rester à proximité, il fut séduit par Cannes puis décida de s'y fixer, pour y bâtir une superbe demeure. Il convia ainsi les aristocrates britanniques d'en faire autant.


Ainsi commença le prestige de Cannes, encore plus renforcé par l'arrivée de l'aristocratie russe puis celle de toute l'Europe fortunée. La ville se transforma peu à peu en se dotant de port (1838) et de gare (1863).


A la fin du 19ème siècle, Cannes fut très prisée par les aristocrates anglais et le futur roi d'Angleterre Edouard VII (1841-1910) y séjourna à plusieurs reprises. Ainsi naquit la réputation attractive de Cannes, qui devint une station estivale à partir de 1940.


En 1946 fut fondé le festival de cannes, prestigieux festival international de cinéma qui se déroule au mois de mai et qui n'est plus à présenter. Ce n'est qu'en 1949 que le festival décernera un Grand Prix, puis en 1955 la Palme d'Or.


Tournez cent tours, tournez mille tours
Tournez souvent et tournez toujours
Tournez, tournez au son des hautbois
Paul Verlaine (Manège)








Publié par Ranjiva

Quelques traces

*Photos prises en Novembre 2013