17 décembre 2009

17 décembre 2009

Des parfums des roses


Les premiers parfums en tant que produit sont nés par hasard, dans les pays du pourtour méditerranéen.
Dès l'antiquité, les habitants avaient l'habitude d'enduire leur corps d'huile non seulement pour se protéger des effets desséchants du soleil mais aussi pour se nettoyer car l'eau étant rare dans ces pays.

Comme les huiles rancissent facilement, il devenait nécessaire d'ajouter des substances odorantes comme les pétales de roses pour masquer leur senteur.
Les corps gras fixent bien les odeurs.
C'est aux alentours du 10ème siècle que sont apparues " les premières eaux de rose".
La cueillette est une course contre la montre pour le parfum, les roses doivent être cueillies très tôt, les essences s'évaporent sous le soleil.
Le travail se fait toujours à la main, et comme les fleurs s'oxydent très rapidement, l'acheminement vers la distillerie doit se faire très rapidement (une tonne de pétales donnent deux cent grammes d'essence de parfum).


Il y a de belles choses qui ont plus d'éclat quand elles demeurent imparfaites que quand elles sont trop achevées. Duc de La Rochefoucauld


Publié par Ranjiva




*Suite des roses orangées