25 juillet 2009

25 juillet 2009

Petit cours d'eau dans le jardin de Monet



En 1893, Monet achète un terrain situé en face du clos Normand de l'autre côté de la route, il y crée un jardin d'eau alimenté par l'Epte (L'Epte est une rivière qui se jette dans la Seine à Giverny).
Lorsque Monet le jardinier aménage son étang de nymphéas, Monet le peintre imagine deux idées picturales qui vont marquer les trente dernières années de sa carrière.
La première consiste à représenter toute la partie occidentale de l'étang en se servant de sa rive comme d'un fond de tableau et la seconde plus originale est de peindre les nymphéas en gros plan.

Monsieur Monet que l’hiver ni l’été, sa vision ne leurre, habite, en peignant, Giverny, sis près de Vernon, dans l’Eure. Stéphane Mallarmé


* Suite l'étang des nymphéas